Quand faire de la randonnée

Quand faire de la randonnée ?

Utile à la santé et au plaisir, la randonnée est une activité prisée. Elle ne s’effectue qu’au moment importun : ni avant ni après. Beaucoup s’interrogent donc sur le moment précis de la réalisation d’une randonnée fructueuse. Pour ce faire, suivez nos indications.

Lorsque le randonneur est apte

La randonnée pédestre est une activité de plein air qui nécessite une endurance physique. Son pratiquant doit être en parfaite santé pour ne pas abandonner en cour de chemin. S’il est en pays étranger ou ne maîtrise pas le chemin, il doit se faire accompagner. En pareille occurrence, ne pas avoir accès à un tel groupe vous rend inapte.

De plus, la randonnée ne peut avoir lieu que lorsque le randonneur dispose de tous les matériaux nécessaires. Ce sont :

  • Des souliers de randonnée ;
  • Une gourde d’eau, d’importante extreme;
  • Une carte topographique ;
  • Un GPS de randonnée, un vrai must-have ;
  • Un imperméable ;
  • Un sac à dos, à pas oublier ;
  • Une lampe frontale ;
  • Un moyen de communication.

Base nécessaire, leur constitution détermine le début de la randonnée. Ces instruments sont pour le randonneur ce que le moteur est pour un véhicule.

Lorsque le milieu est propice

Quand faire de la randonnée

Si la personne est prête, le cadre géographique peut être insusceptible de randonnée. Cette impossibilité peut avoir une cause sociale, naturelle ou exceptionnelle. Les randonneurs habitués à l’activité ne se fient plus à la météo. Les causes sociales empêchant toute randonnée dans une zone peuvent dépendre de plusieurs facteurs : la guerre, l’épidémie, la pandémie, la famine et etc. Nous avons les exemples de Gaza en Syrie (conflit armé), de Katanga au Congo Kinshasa (épidémie d’Ebola) ou des zones touchées substantiellement par le Covid 19. La randonnée n’aura lieu qu’après leur disparition.

Lire aussi : Avis sur la caméra de chasse nocturne Infrarouge Enkeeo 20 MP.

Les causes naturelles doivent s’éteindre pour que soit envisagée une randonnée. Ce sont les catastrophes naturelles (séismes, inondations, canicules ou explosions volcaniques). Même les risquophiles savent user de prudence. Nous vous conseillons d’investiguer sur votre destination avant toute randonnée. Les causes exceptionnelles sont les phénomènes qui surviennent rarement. Il plonge en insécurité totale la zone de randonnée si vous ne faites pas attention. C’est le cas d’une zone interdit d’accès pour une grave cause (terrorisme par exemple). N’initiez votre randonnée qu’après la levée de l’interdiction.

Lire aussi : Le GR20 en Corse, un parcours réservé aux randonneurs aguerris.

Lorsque les secours sont disponibles

Il est des moments où les secouristes sont indisponibles. Ça peut être la conséquence de plusieurs évènements fréquents. Soit les secouristes ne sont pas prévus pour une telle zone (trop enclavée : montagne, monts, désert). Soit, ils ne sont pas en services (en vacances par exemple). Il est trop risqué de commencer sa randonnée en de telles circonstances. Vous ne devez choisir comme moment adapté pour votre randonnée que celui respectant les prédispositions ci-dessus. Le moment où sont réunis un minimum de sécurité disponible, une zone propice à la randonnée et l’aptitude du randonneur. À présent, vous savez quand précisément se décider pour une randonnée. Soyez exigeant envers vous-même et votre début de randonnée sera le prologue d’une belle aventure.